English
BMX Girl camp
Le Nouveau serveur BMXInfo est la !!! Numero_11
Visiteurs (01:53:24)
Responsable de la rubrique report  BMXInfo-Report 2906 (report @ bmxinfo.com).
Bookmarks Ajouter cette page à vos favoris
BMX Girl camp 27/09/2007 Modifier
Voici venu le temps de vous compter mon petit périple en Suisse, des semaines ont passé depuis le 29 juillet, date de mon départ, presque deux mois ! Et je ne me suis toujours pas remise ! Mon père estime mon périple en voiture à 2000 km, toute seule au volant !

L'histoire, c'est Karine Bleile qui veut organiser un BMX camp chez elle, dans le skatepark où elle travaille à Bâle. En début d'année, Karine m'avait déjà contacté pour me parler du projet. A cette époque, les copines de l'association milkshake avec qui j'organisais un contest skatebmx depuis 2005 et moi-même avions décidé de fermer l'association. Pour plusieurs raisons, trop de préoccupations par ailleurs pour s'investir autant dans un événement et de mon côté un épuisement face aux manques de moyens et à la sourde oreille des gens investis dans le BMX face à mes démarches pour communiquer sur l?évènement.
J'étais donc contente de savoir qu'un nouvel événement féminin allait s'organiser cette année en Europe. J'hésitais à partir, ne trouvant personne encore pour m?accompagner et n'ayant que peu de budget, mais comme d?habitude, j'ai foncé.

Mon père m'a vérifié ma voiture, ma mère m'a préparé de l'eau, le vélo et un sac et c'était parti ! 9 heures de route, deux heures de plus avec un détour de 100 km par Beaune et une heure et demie à tourner de nuit dans Bâle avant de trouver le skatepark.

Et là, la classe, la voiture garée dans la cour, le skatepark extérieur, sur la droite un grand bâtiment, ce sont d?anciens locaux d'électricité générale où il semble y avoir des habitations, c le magasin, la salle de repos, les chambres et les ateliers peintures.
A gauche un grand bâtiment qui cache une big énorme, plus loin le skatepark couvert. Les présentations sont faites avec les petites, Karine que je ne connaissais que par mail et Stacey. J'avais déjà rencontré Jésus son copain à Gréoux, et Michel le copain de Karine à Berlin à la rebel jam l?année dernière. J?étais donc loin d'être perdue. Marie Meuret ma compère, était là pour faire de l'image !

On enchaîne sur la soirée, à vélo, on se retrouve vite à un spot où sont regroupées plusieurs soirées, on longe un gymnase, et là, un régal pour les yeux, un spot qui ressemble à se méprendre à une piscine. Un spot construit à coup de truelle par les skateurs, un spot de skateurs, très sketchy pour le BMX, mais encore une fois, la grande classe !

Le lendemain, c'est skatepark le matin, petit contest à midi, Stacey et Jesus doivent repartir pour Malaga, déjà ! Les filles reçoivent leurs cadeaux, elles se sont  bien débrouillées ! 4 petites absolument motivées. La plus âgée s'appelle Iren, elle a 24 ans et fait du surf depuis des années, elle a vu une annonce du camp dans un magasine. Simona, Delphine et Yasmin ont toutes une quinzaine d'années et ont eu l'info par le biais du shop où travaille Karin à mi-temps.  Les parents de Delphine ont été très impliqués dans les débuts de leur fille, le papa étant un ancien champion de France de cyclisme, je pense qu'il est normal qu'ils soient heureux de voir leur fille et leur fils aussi, puisque le petit garçon a eu la chance de pouvoir rester avec les filles une partie du séjour et de profiter comme elle du skatepark réservé pour l'occasion.

Après le départ de Stacey, nous avons pris la route pour l'Allemagne puisque nous avons fait une session en trail. J'étais plutôt contente de donner quelques conseils aux filles, surtout qu?elles avaient l'air d e bien apprécier la session !!!

Le lendemain et le surlendemain, c?est skatepark et shilling en ville ! Je profite de l?énorme big, et de la mini. Marie fait de la rampe en skate, je trouve le moyen de frapper mon ventre violement avec mon ventre en perdant le pied sur le volcano et finir le voyage à bouger difficilement, les mains blessées. On fini le séjour avec Marie chez Karine et Michel qui nous accueille tellement gentiment ! Sous les conseils de Michel, j'en profite pour traverser un bout de Suisse et de m'arrêter à St Julien en Genevois pour pouvoir profiter du skatepark de Genève le lendemain, mercredi. Une nuit à l'hôtel toute seule la loose et me voilà le lendemain au skatepark, en pleurs. Je ne sais pas pourquoi, je n'avais pas pris la peine de chercher des photos du park auparavant et je ne sais pas pourquoi j'avais idéalisé la structure. Avec le recul, c'est vrai que c'est un super park avec pleins de modules plutôt sympas, même si c?est métal. Alors voilà, une nuit à l'hôtel pour une demi heure de riding ! Déçue, je décide de passer par Lyon, je réussie à retrouver pleins de spots de street que j'avais déjà roulé mais pas Gerland ! Je finis par appeler en désespoir le seul Lyonnais que je connaissais, puisqu'Anso ne répondait pas !!!!! héhé Et grâce à Fabien Conry, je retrouve le bowl et grâce aux indications qu'il me donne sur place, je finis par arriver épuisée au skatepark, où je dois attendre une demi heure avant qu'il n'ouvre, puisqu'il n'ouvrait qu'à 19 heures. Le positif, c'est que j'avais le park pour moi toute seule. Merci au fort sympathique monsieur à l'accueil de m'avoir laissé profiter du park 15 minutes, c'est tout ce que je pouvais rouler de toutes façons, je n'arrivais même plus à garder mes mains sur les poignets, les bunny up étaient un supplice, mais par principe, juste pour le plaisir de profiter du park en bois, ça valait le coup.

Le retour Lyon-Montpellier était tendu, heureusement que je n'avais pas à tracer la route jusqu'à Toulouse, mes parents étaient là pour me récupérer. Je crois que la première chose que je leur ai dit en rentrant, c'est : Plus jamais je pars en road trip toute seule. J'étais contente d'avoir passé ces moments là haut avec Karine, Marie, Stacey et les autres, mais j'étais aussi épuisée et aussi triste de n'avoir pas pu partager ces moments avec d'autres. Non parce que la route, les aires d'autoroute solo, les pics-nics solo, les « jme perds tous les 200 km » solo, c'est pas drôle ! C'est pas drôle pour le porte-monnaie. Alors vous comprendrez que je jalouse parfois ces bandes de copains qui partent tous ensemble rouler. C'est bien simple, j'étais tellement épuisée, que j'envisageais d'annuler le road trip en Espagne du mois de septembre. Il était prévu que je rejoigne les filles en voiture à Barcelone seule et ça me semblait insurmontable. Mais à tout problème il y a des solutions et j'ai des amies qui ont fait en sorte de me soutenir en m?accompagnant depuis Toulouse. Et je n'ai pas regretté non plus le voyage.

Photos


(juliebmx 01/10/2007)

(juliebmx 01/10/2007)

(juliebmx 01/10/2007)

(juliebmx 01/10/2007)

(juliebmx 01/10/2007)
28°
28°
(Candy 01/10/2007)

(juliebmx 27/09/2007)


Date: 01/10/2007 13:41
Auteur:  Candy 6654
Des périples épuisants pour des moments uniques.

 Ajouter une info, une photo ou une vidéo:
Maintenant pour ajouter des infos il faut rentrer ton Login et ton Mot de Passe. Si tu n'as pas de Login et Mot de Passe, clique ici. Cela va te prendre 1 minute.
Login:Pass:
Une Info, un Message
Clique ici pour rajouter des liens
ou du texte formaté.

Prévisualisation 
Une photo
Clique ici pour ajouter plusieurs photos en une seule fois.
Photo:
Commentaire:
Une vidéo
Vidéo :
Image de
la vidéo:
Commentaire:
Ce site est optimisé pour les navigateurs conformes aux recommandations du W3C.
Cette page est normalement conforme aux recommandations HTML 4.01 et CSS 2.
Petite précisons, Microsoft Internet Explorer ne respecte pas les standards du Web et il se peut qu'il y ai des bugs d'affichage.
Je vous conseille d'installer FireFoxFirefox ou MozillaMozilla qui sont libres et gratuits.